Nous passons près d’un tiers de notre vie à dormir. Comprendre comment le sommeil fonctionne permet de prendre conscience de nos besoins. Chaque phase du sommeil à son importance, les comprendre vous permettra d’avoir un sommeil vraiment réparateur.

La période de sommeil est composée de cycles d’environ 90 minutes. Cette durée est susceptible de varier suivant chaque individu et suivant l’age. Durant votre nuit, vous allez effectuer entre 3 et 5 cycles.

Un cycle est divisé en 3 étapes :

  • L’éveil
  • Le sommeil lent
  • Le sommeil paradoxal ou sommeil REM (Rapid Eye Movement) du nom des mouvements oculaires rapides qui se manifestent pendant cette phase

La durée de chacune de ces étapes varie au cours de votre sommeil. On remarque de plus longues périodes de sommeil lent durant les premiers cycles. Les derniers cycles quant à eux ont souvent un plus long sommeil paradoxal.

Le sommeil lent

Le sommeil lent est divisé également en 3 phases : l’endormissement, le sommeil lent léger, le sommeil lent profond.

L’endormissement

Comme son nom l’indique, il s’agit de la période durant laquelle nous tombons endormis. On se calme, on se relache pour doucement s’en dormir.

Durant cette période, il est possible d’avoir de petites contractions avec l’impression de tomber dans le vide.

Je remarque souvent ce phénomène lorsque je tombe endormie devant la télé 😉

Le sommeil lent léger

Cette étape représente environ 50% de votre sommeil total. Votre sommeil n’est pas profond et il est encore facile de vous faire revenir. Un bruit, un touché, une lumière suffit. Vous vous souviendrez avoir dormi mais pas combien de temps. Cette étape est synonyme de diminution des activités musculaires et oculaires.

Le sommeil lent profond

Lors de cette étape vous serez seul et profondément endormi. Il sera difficile de vous réveiller. C’est la période durant laquelle votre sommeil sera le plus réparateur pour votre organisme.
Elle représente environ 25% de votre temps de sommeil avec de plus longue période en début de nuit.

Vous aurez probablement déjà entendu vos (grands) parents vous dire que les heures avant minuit compte double dans la récupération.

Le sommeil paradoxal (REM)

On parle de sommeil paradoxal car le dormeur présente à la fois des signes de sommeil très profond mais aussi des signes d’éveil. Les yeux ont un mouvement rapide (Rapid Eye Movement) et les muscles sont inertes. C’est durant cette période que nous rêvons. Elle représente elle aussi 25% du temps de sommeil avec de plus longue période en fin de nuit. D’où la sensation d’avoir rêver au réveil.

Fermer le menu